Rechercher
  • Julie Robineau

Simple, sobre, frugale !

Un soir de la Saint Sylvestre (bien inspirée par l'esprit de la forêt ;-)), j'ai eu un déclic et une envie : adopter un mode de vie (presque) zéro-déchet.

Le terme a sonné comme une évidence au moment même où je l'ai lu. Voilà une porte d'entrée pragmatique dans le monde de l'éco-citoyenneté qui me plaît bien ! L'action quotidienne de réduire la quantité de ses déchets est visible et quantifiable. C'est du concret !

" Commence là où tu es, utilise ce que tu as et fais ce que tu peux."

Au démarrage, j'ai eu besoin de m'organiser pour avancer sereinement :-). J'ai développé une méthode en 3 stratégies :

Stratégie numéro 1 : s'allier (au sein de sa famille déjà, au groupe zéro-déchet du coin et à toutes les personnes qui font dans le vrac, bio, local, artisanal, naturel ou qui agissent pour un monde durable). "Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin", pas vrai?

Stratégie numéro 2 : désencombrer la maison (je vous en reparle juste après).

Stratégie numéro 3 (et la plus palpitante) : réinventer sa vie de tous les jours !!!! Et je peux vous dire que cela vous procure un max de JOIES !


En adoptant cette démarche, je ne m'attendais pas recevoir autant de richesses et à trouver autant de trésors...Ce monde nouveau m'a ouvert à des perspectives et potentialités que je n'imaginais pas. Je ne pensais pas qu'en m'engageant si fort pour la Terre et les Humains, j'allais me faire autant de bien à moi-même. Ce choix est l'un des plus importants de ma vie. Avant, il y a celui de mon couple et de mettre au monde nos enfants, et c'est tous ensemble que nous avons pris ce nouveau chemin pour le meilleur et le meilleur !!!


Revenons maintenant à la stratégie numéro 2 « Désencombrer sa maison" car c'est là que le changement d’habitudes profondes a opéré chez moi. Il s'agit d'apprendre à reconnaître ses besoins réels....Tout une reprogrammation à l'ère de la surconsommation ! Après un long et fastidieux travail de tri de tous les objets superflus et inutiles de la maison, j’ai expérimenté l’art de vivre mieux avec l’essentiel…mon essentiel…


Vivre mieux avec son essentiel, c’est un nouvel art de vivre ou un RE-nouvel art (car c’était comme ça avant en fait) de RE-vivre (car c’est en quelque sorte une deuxième naissance !!!).

C’est parce qu’on a réussi à simplifier son environnement immédiat qu’on parvient à vivre plus confortablement son quotidien. C’est parce qu’on a compris qu’on peut vivre sobrement et heureux en même temps qu’on sait alors consommer plus raisonnablement et se sentir en adéquation avec ses valeurs. C’est parce qu’on s’habitue à cette douce et généreuse frugalité que l’on sait ressentir le contentement...et remercier pour tout ce que l'on a (de matériel et d'immatériel ;-)).


Alors oui, je suis simple, sobre et frugale en dehors…et c’est comme ça que je me sens bien en dedans !






88 vues

© 2019 par DEDANS DEHORS A sa place.
Crédits photos  : Claire&Claire / Pexels / Pixabay